7236. Support to an SEA for the Sourou area in Mali

Training of local and national actors in SEA as a tool in the landscape approach, followed by independent scoping advice, and later coaching, of an SEA for the local governments in the Sourou area in Mali. With help from the Dutch embassy, the local authorities adopted a sustainable development plan. The plan was developed by a team that iterated planning decisions with assessment. Formation des acteurs locaux et nationaux en matière de l'EES en tant qu'outil dans l'approche paysagère (landscape approach), suivi par des conseils de cadrage indépendants, puis un coaching, d'une EES pour les gouvernements locaux de la région de Sourou au Mali. Avec l'aide de l'ambassade des Pays-Bas, les autorités locales ont adopté un plan de développement durable. Durant l'élaboration du plan les décisions de planification ont été en itération avec l'évaluation environnementale et sociale.

Advisory reports and other documents

-: Other
Atelier d’évaluation septembre 2019.pdf
16 May 2018: Memorandum
7236 L'état des lieux Plan de Développement Intégré et Durable du Sourou (PDIDS)
03 Dec 2018: Memorandum
7236 Avis de cadrage l'EES du Programme de Développement Durable de la zone du Sourou

Significant details

(français ci-dessous)

The Sourou area in Mali, bordering Burkina Faso with which it shares the Sourou river, has complex challenges of employment, land degradation, climate change, water management, land management, conflict and migration. In June 2017, actors from the area were invited by IUCN and NCEA to a landscape and SEA approach training in Burkina Faso. Later these actors requested the NCEA to do a similar training in Mopti, capital of the Malinese région where also the Sourou area is located. The Embassy of the Kingdom of the Netherlands in Bamako facilitated a series of trainings done by NCEA with the aim to look for joint, SEA-informed, action for the Sourou. An NCEA advice on this process to the parties was published on 16 May 2018 ("Etat des lieux"). The local governments of the Sourou area erected an "inter collectivité" (a formal collaborative body) as competent authority for a plan for sustainable development of the Sourou region, and to do an SEA to inform the plan. The governor of the Mopti region, who had approved the "inter-collectivité du Sourou", requested the NCEA to support the further SEA process. The SEA procedure started in September 2018. NCEA published a scoping advice in december 2018 (Avis de cadrage). After that, it coached the steering committee of the plan in making informed decisions. In May 2019, the SEA was approved by the interministerial SEA commission and the PDIDS was adopted by the intercollectivité du Sourou. In June, the minister for environment issued the permit, sanctioning the SEA as well as the decentralized plan on behalf of the national government. In september 2019, the actors jointly evaluated the process and shared recommendations with donors in Bamako.

Français
En juin 2017, des acteurs de la région ont été invités par l'UICN et la CNEE à une formation sur l'approche paysage et EES au Burkina Faso. Plus tard, ces acteurs ont demandé à la CNEE de suivre une formation similaire à Mopti, capitale de la région malienne où se trouve également la région de Sourou.

L'ambassade du Royaume des Pays-Bas à Bamako a facilité une série de formations dispensées par la CNEE dans le but de rechercher un plan d’action commun, informée par l'EES, pour le Sourou. Un avis de la CNEE sur ce processus aux parties a été publié le 16 mai 2018 ("Etat des lieux"). Les gouvernements locaux de la région de Sourou ont érigé une «inter collectivité» (un organisme de collaboration officiel) en tant qu'autorité compétente pour un plan de développement durable de la région de Sourou et pour réaliser une EES pour informer le plan. Le gouverneur de la région de Mopti, qui avait approuvé l '"inter-collectivité du Sourou", a demandé à la CNEE de soutenir la poursuite du processus d'EES.

La procédure d'EES a débuté en septembre 2018. La CNEE a publié un avis de cadrage en décembre 2018 (Avis de cadrage). Après cela, il a accompagné le comité directeur du plan dans la prise de décisions éclairées. En mai 2019, l'EES a été approuvée par la commission interministérielle de l'EES et le PDIDS a été adopté par l'intercollectivité du Sourou. En juin, le ministre de l'environnement a délivré le permis, sanctionnant l'EES ainsi que le plan décentralisé au nom du gouvernement national. En septembre 2019, les acteurs ont évalué conjointement le processus et partagé des recommandations avec les donateurs à Bamako

Parties involved

Members of the working group

Expert
Ms C. Borgia
Mr H. Zigterman

Chair of the working group: Ms M.W.J.A. van Gool
Technical secretary: Ms P. Dobbelaar-van Meenen

Further details

Country: Burkina Faso; Mali


Last modified: 19 Oct 2020