7248-04. L'EE et la réforme du secteur minier - Guinée

En mai 2021, la Banque Mondiale a approuvé un projet de 65 millions de dollars pour la gestion des ressources naturelles, des mines et de l’environnement (PGRNME). Une composante dédiée se concentre sur la réforme du secteur de l’environnement, y compris spécifiquement le système d’évaluation environnementale. En août 2021, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) a officiellement demandé la CNEE un soutien au gouvernement guinéen sur cette composante Le projet a été suspendu après le coup d’état de septembre 2021. En avril 2022, la NCEA et MEDD ont signé un protocole d’accord pour une coopération pluriannuelle, y compris sur ce programme. En juillet 2022, la Banque mondiale a relancé le PGRNME, en commençant par une analyse institutionnelle du secteur de l’environnement comme base pour la formulation de nouvelles interventions.  

Détails significatifs

Le secteur minier est le secteur économique le plus important en Guinée en termes de revenus et de développement du pays. La Guinée est l’un des plus grands producteurs de bauxite au monde. En 2016, une EES pour le secteur minier a fourni plusieurs recommandations sur la façon de rendre le secteur plus durable, économiquement, socialement et écologiquement. La Banque Mondiale a financé l’EES dans le cadre d’un programme sur la gouvernance minière (PAGSEM). Le nouveau projet est une suite au PAGSEM.

Parties concernées

Membres du groupe de travail


Secrétaire technique: Gwen van Boven

Plus de détails

Pays: Guinea


Mise à jour: 25 juil 2022