7025-03. Programme en Afrique centrale avec la COMIFAC et le SEEAC

Le COMIFAC et son partenaire technique SEEAC travaillent ensemble au renforcement de l’application de l’EIES et de l’EES dans la région de l’Afrique centrale. Après avoir élaboré des directives régionales pour l’évaluation environnementale en 2016, les deux organisations continuent de promouvoir leur application et leur transposition en législation nationale dans les États membres. La NCEA est un partenaire de longue date de COMIFAC et de SEEAC, et a renouvelé les protocoles d’accord avec les deux partenaires en février 2022 et novembre 2021, respectivement. Actuellement, l’accent est mis sur l’élaboration d’un programme technique pluriannuel qui vise à traiter de l’adaptation au changement climatique et de l’atténuation de ses effets par le biais d’une évaluation d’impact.

Détails significatifs

La Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) est une organisation intergouvernementale d’Afrique centrale qui se concentre sur la gestion durable des forêts du bassin du Congo. Il coopère fréquemment et intensément avec le SEEAC, le Secrétariat pour l’Evaluation Environnementale en Afrique centrale. En 2016, la COMIFAC et la SEEAC ont développé une directive avec des lignes directrices pour l’évaluation environnementale des zones forestières dans 10 pays d’Afrique centrale.
L’un des principaux éléments de la directive est l’obligation de créer des institutions indépendantes pour le réexamen de l’EIES. Cette directive a été adoptée par le Conseil des ministres la même année et doit maintenant être transposée dans les législations et réglementations nationales des États membres.

Parties concernées

Membres du groupe de travail

Secrétaire technique: Gwen van Boven

Plus de détails

Pays: Angola; Burundi; Cameroon; Central Africa; Central African Republic; Chad; Congo Brazzaville; Democratic Republic of Congo; Equatorial Guinea; Gabon; Rwanda; Sao Tome and Principe


Mise à jour: 26 juil 2022