Examen de l'EIES de l'exploitation pétrolière du gisement de Kingfisher – Ouganda

kingfisher24-28 février, Hoima – Le projet d'exploitation pétrolière du gisement de Kingfisher est situé sur les rives du Lac Albert en Ouganda. Il se compose d'installations de production pétrolière, d'infrastructures de soutien et d'un pipeline d'amenée jusqu'à la raffinerie prévue, et d'un oléoduc pour l'exportation du pétrole.

Une EIES pour ce projet a été soumise à l'Autorité nationale de gestion de l'environnement (NEMA). NEMA a demandé l'aide de la CNEE pour l'examen de cette EIES. Le rapport d'EIES a été discuté lors d'un atelier interactif – auquel participaient également des représentants des principaux organismes et de l'Agence Norvégienne pour l'Environnement. Une visite sur le terrain a permis au groupe d'avoir un bon aperçu du site du projet et d'impliquer les parties prenantes locales. Bien que le rapport d'EIES soit dans l'ensemble de bonne qualité, le conseil de la CNEE comporte des recommandations sur plusieurs aspects, tels que :

  • alternatives pour l'infrastructure du projet
  • impacts sur la biodiversité, tels que les espèces et les habitats vulnérables, la forêt de Bugoma et le Lac Albert
  • impacts sociaux liés à la croissance démographique et à l'augmentation de population liée au projet.
  • évènements imprévus et interventions en cas d'urgence
  • CO2 et empreinte énergétique