Barrage de Fomi, Guinée : effets transfrontaliers

afr-ciwa-niger-river-basin-management-project-to-sDepuis plusieurs années, la Guinée prévoit de construire un grand barrage multifonctionnel sur le Haut Niger : le barrage de Fomi. Parmi les objectifs de ce barrage, l'irrigation, l'électricité et la pêche. Plusieurs impacts, négatifs ou positifs, affecteront le Mali. Le bassin versant du Niger est géré par l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), qui regroupe neuf pays membres. Le gouvernement de Guinée a demandé à la CNEE de donner son avis sur le rapport de cadrage préalable qui fournit des directives pour le contenu de l'étude d'EIES. L'une de nos principales recommandations est « d'élaborer conjointement avec l'ABN une procédure détaillée pour la totalité du processus d'EIES, qui éclaircira et approuvera les rôles et les responsabilités des pays et autorités impliqués ». Une coopération précoce, la transparence et la participation des parties prenantes permettent d'éviter des conflits à un stade ultérieur. Vous pouvez consulter la totalité de l'avis, disponible en français et en anglais