Nouvelles

14 mars 2018

Offre d'emploi : Spécialiste / formateur en EE

Nous recherchons un ou une collègue parlant le néerlandais ET le portugais ! Informations : description du poste (en néerlandais)

01 février 2018

Période passionnante pour l'EIES/EES au Rwanda

5-07 Musanze - Gisenyi road
La nouvelle loi environnementale ‒ contenant des chapitres sur l'EIES et l'EES ‒ est actuellement examinée par le parlement. Une fois la loi adoptée, l'EES sera officiellement introduite au Rwanda ! De plus, le ministre de l'Environnement est actuellement en train d'élaborer une nouvelle politique sur l'Environnement et le Changement climatique qui intégrera l'EES. Et enfin, l'Autorité de gestion environnementale au Rwanda (REMA) a identifié l'EES comme l'outil principal pour l'intégration de l'environnement et du changement climatique dans la Stratégie nationale 2018-2024 pour la transformation et la prospérité. La CNEE s'est rendue au Rwanda le mois dernier pour discuter d'un soutien éventuel.

23 janvier 2018

EIES/EES pour la gestion transfrontalière des ressources en eau

iran afghanistan mapDes spécialistes de l'eau d'Iran et d'Afghanistan ont exprimé le souhait d'en savoir davantage sur l'utilisation et la valeur ajoutée de l'EIES et de l'EES dans un contexte transfrontalier. C'est dans ce cadre que l'UNESCO a invité Rob Verheem à présenter une introduction générale, différentes études de cas et des informations plus précises sur la Convention d'Espoo pour l'EIE dans un contexte transfrontalier.

16 janvier 2018

Introduction de l'EES au Myanmar

January 2018 - Myanmar 

Le Ministère de l'Environnement du Myanmar (MONREC) a affirmé que le moment était maintenant venu d'introduire l'évaluation environnementale stratégique (EES) dans le pays. Pour commencer, l'agence SIDA et la CNEE ont organisé un séminaire de sensibilisation de haut niveau sur l'EES. Huit agences du Myanmar y ont participé, ainsi que l'ambassadeur adjoint des Pays-Bas au Myanmar. Suite à ce séminaire, le personnel de ces agences a suivi une formation de trois jours sur l'EES. MONREC a fait savoir qu'il allait commencer à élaborer les procédures et orientations d'EES.

10 janvier 2018

EIES et EES en Zambie

January 2018 - Zambia light smaller.jpgUne semaine pleine de variation ! Pendant sa deuxième visite à Lusaka, la CNEE continuait son travail avec ZEMA sur la révision des textes sur l’EIES. Ensuite, avec WWF Zambie, ZEMA, ainsi que des partenaires gouvernementaux et non-gouvernementaux, une approche à l’examen des EIES a été introduit qui peut être appliquée même en cas de manque de temps ou d’expertise. Et des discussion multi-stakeholder résultaient dans un accord sur le besoin de commencer travailler avec l’EES aussi ! Même la constitution Zambienne parle de l’EES dans la planification!

04 décembre 2017

Ateliers d'EIES & d'EES au Suriname et en Guyane

November 2017 - Guyana SurinamLa CNEE a été invitée à organiser dans les deux pays des ateliers intitulés « Comment adapter l'EES et l'EIES pour les projets pétroliers et gaziers ». Un atelier de 3 jours au Suriname et un autre de 2 jours en Guyane ont attiré un grand nombre de représentants des gouvernements, du secteur privé et des ONG. Les priorités recensées au cours de ces ateliers ont été discutées lors de réunions de suivi dans les deux pays, afin de planifier les activités futures d'EIES ou d'EES.

04 décembre 2017

Élaboration du système d'EES du Mozambique

December 2017 - Mozambique 

Le Mozambique élabore son système d'EES. Avec le soutien de la CNEE, le ministère de l'environnement (MITADER) a élaboré un projet de Termes de Référence pour une équipe de base d'EES et pour un consultant qui mettra au point une orientation d'EES sur mesure. De plus, des réunions ont eu lieu avec différents ministères sectoriels, comme le ministère de l'eau et de l'énergie, pour comprendre leurs intérêts dans l'application de l'EES. Au début de l'année prochaine, un deuxième atelier d'EES sera organisé par MITADER avec l'aide de la CNEE, du WWF et de SIDA/NIRAS.

 

27 novembre 2017

La cartographie du système d'EIES au Burkina Faso

November 2017 - Burkina_kleinAu Burkina Faso, la CNEE soutient le ministère de l'environnement pour une analyse du système d'EIES. Cette analyse est effectuée avec la méthode de « cartographie du système d'EIES » de la CNEE au cours d'un atelier pour différents acteurs jouant un rôle dans ce système. Elle facilite les discussions sur les différents aspects du système : quels sont les éléments forts et quels sont ceux qui ont besoin d'être renforcés. Elle aide aussi à établir les priorités pour l'amélioration du système.

L'atelier de Ouagadougou a été ouvert par M. Batio Nestor Bassiere, Ministre de l'Environnement. Il a souligné les ambitions du gouvernement d'aller vers une « économie verte », ainsi que l'importance du soutien néerlandais pour sa réalisation.

13 novembre 2017

Deux ateliers d'EES en Indonésie

November 2017 - IndonesiaEn octobre, la CNEE s'est rendue en Indonésie pour contribuer à deux ateliers d'EES. Au cours du premier, les participants ont discuté des différentes options pour améliorer la participation des parties prenantes, ce qui est actuellement un défi dans la pratique d'EES. Une option est d'étendre les exigences réglementaires pour la participation. Une autre, d'accroître la sensibilisation sur les bénéfices de la participation. La CNEE et le Ministère néerlandais de l'Infrastructure et de l'Environnement ont partagé leurs expériences aux Pays-Bas.

Le deuxième atelier s'est tenu à Biak (Papouasie) et était destiné aux ONG locales et au personnel des autorités de district. Les leçons tirées des applications d'EES en Indonésie ont été partagées, puis appliquées pour établir des plans pour la participation des ONG aux EES à venir, pour les plans à moyen terme des districts de Yapen et Waropen. L'atelier s'est fait dans le cadre du programme « Ressources Partagées, Solutions Communes » de l'UICN/WWF.

30 octobre 2017

Conférence sur l'EES pour 5 pays asiatiques

October 2017 - SIDA NIRASLa CNEE a donné des conférences sur l'EES pour environ 30 représentants gouvernementaux de cinq pays d'Asie du Sud-Est. Les conférences s'inscrivaient dans le cadre d'un programme international de trois semaines sur la formation en EES, organisé par Sida/NIRAS ; elles se sont tenues à Stockholm les 12 et 13 octobre. Elles étaient vraiment importantes et arrivaient à point, parce que les représentants officiels de quatre de ces pays (Bangladesh, Myanmar, Cambodge et Laos) travaillent actuellement sur l'introduction de l'EES dans leur pays.